OSMdata : visualiser et télécharger les données d’OSM !

OSMdata : visualiser et télécharger les données d’OSM !

Découvrez OSMData, le portail de démonstration des données d’OpenStreetMap sur la France.

Historique : de GeoCameroun à OSMdata

L’expérience a commencé au Cameroun, où il existe une multitude de données géographiques depuis l’époque coloniale (début du XXieme siècle) jusqu’à aujourd’hui. Chacune étant détenues par plusieurs acteurs (gouvernement, ONG, entreprises et l’IGN). Or il n’existait aucune plateforme d’accès à ces données !

L’association OSM Cameroun forte de compétences en logiciels libres propose une réponse à ce manque grâce à un portail cartographique regroupant à la fois les données d’OpenstreetMap, du gouvernement, d’ONG, de Copernicus et de l’IGN. On se retrouve ainsi avec des données remontant jusqu’en 1910 dans le portail GeoCameroun qui a une visibilité nationale !

En 2019, ce portail trouve une déclinaison au travers d’une version française. L’obstacle principal résidait sur le volume de données OSM, 172 Mo pour le Cameroun contre 3,7 Go pour la France (soit plus de 20 fois plus grand). Cette contrainte a nécessité une optimisation de l’architecture du portail, notamment sur les modes de diffusion des données. Pour cela, les données sont publiées en flux WMS grâce à QGIS server contre le simple GeoJSON sur GeoCameroun.

Fonctionnalités : des couches et de l’expertise

OSMdata est un véritable démonstrateur et visualiseur des données d’OpenStreetMap sur la France.

Interface d’OSMdata

Un démonstrateur parce qu’il montre et convainc sur le niveau de maturité de la contribution OSM à l’échelle de la France avec plus de 365 couches (plus d’une couche par jour dans l’année ) !

Couches de OSMdata

Un visualiseur car il permet de manière conviviale de comprendre comment se répartissent les expertises des communautés de contributeurs.

Les couches ont été définies par Jean Louis Zimmermann qui n’a pas manqué d’imagination et de créativité ! Vu le nombre des couches, elles ont été regroupées en 16 géothématiques.

GéoThematiques de OSMdata

Outre les couches, l’outil valorise également plus de 12 fonds de cartes dérivées des données OSM qui sont également visibles sur le site d’OpenStreetMap France.

Ainsi on a une adresse permettant d’opérer des requêtes sur des contributions qui auront été faites (lors de cartoparties par exemple). Mais plus encore de proposer à des organismes, collectivités locales une occasion simple de télécharger la donnée OSM.

Téléchargement : de la visualisation à l’export

Téléchargement des données sur OSMdata

Technique

L’architecture actuelle est composée d’un frontend codé en Angular et un backend en GeoDjango + QGIS serveur en serveur cartographique. De cette manière, il est capable de servir plusieurs pays quelque soit la taille des données OSM.

OSMdata  est mis à jour chaque semaine. Basé sur le serveur cartographique QGIS SERVER, il est compatible avec les feuilles de styles du logiciel QGIS.

Grâce à cela, l’on peut profiter de l’écosystème de QGIS pour des futures améliorations. Le code source est ouvert sur Github, vos retours, avis et contributions sont les bienvenues.

Projet du mois défibrillateurs : merci à tous !

Projet du mois défibrillateurs : merci à tous !
Localisation des défibrillateurs en France métropolitaine à la mi-octobre 2020.
Localisation des défibrillateurs dans OpenStreetMap

Le mois de septembre (et début octobre) a été rythmé par l’animation du projet du mois sur les défibrillateurs. Ces projets sont toujours une belle occasion d’animer la communauté et d’améliorer les données. Au début du projet, nous étions loin d’imaginer un si beau succès ! Grâce à vous, celui-ci a été parmi les plus populaires des projets depuis 2017 (juste après le recensement des commerces ouverts pendant le confinement).

Lire la suite

Les bonnes pratiques pour contribuer à OpenStreetMap en SNT

Suite à plusieurs contributions de mauvaise qualité sur la carte libre du monde OpenStreetMap, voici un article précisant les bonnes pratiques à suivre avec ses élèves en classe de seconde SNT.

À la rentrée 2019, la réforme du lycée a introduit une nouvelle matière Sciences Numériques et Technologie avec une thématique sur la Cartographie. Dans le programme est inscrit la capacité attendue suivante :

« Contribuer à OpenStreetMap de façon collaborative »

Lire la suite