Bilan d’activité à Grenoble (2018-2019)

Le groupe local de Grenoble partage son organisation et ses activités au cours d’une année bien remplie.

L’organisation du groupe local

Un bon montage avec La Turbine

Le groupe local grenoblois se réunit régulièrement, depuis la rentrée 2014. Nous avons la chance depuis mars 2015 de profiter de l’Infolab de la Péniche (maintenant LaTurbine.coop), qui nous héberge gracieusement. La Turbine nous inscrit également dans sa programmation et nous fait profiter de ses canaux de communication, ce qui constitue pour nous un soutien essentiel ! C’est en effet un lieu de brassage important entre différents projets et structures du numérique et de l’ESS.

En contrepartie, le groupe local fournit une expertise sur OpenStreetMap, et souvent sur l’open data en général. Nous apportons ainsi directement du contenu aux événements organisés par la Turbine.

En mai 2019, la Péniche a déménagé en devenant la Turbine.coop, et nous profitons donc de leurs nouveaux locaux, plus grands et plus modulaires.

Les collaborations

Le groupe local a également des contacts et des collaborations avec d’autres structures.

CartONG, l’association voisine à Chambéry, envoie régulièrement des représentant·e·s à nos ateliers. Réciproquement des membres du groupe local participent souvent aux mapathons Missing Maps de CartONG, pour la contribution ou l’encadrement. Pour l’année qui vient, nous tentons de rapprocher encore plus nos événements.

L’âge d’Or est une association de médiation numérique pour les plus de cinquante ans. Leur équipe de salarié·e·s est réduite mais très motivée. Elle participe souvent à nos ateliers et met OSM au programme de leurs formations et événements. Elle organise notamment des mapathons intergénérationnels, seule ou avec le soutien de CartONG.

Singa Grenoble, membre du réseau Singa, est une association d’accueil pour les personnes migrantes, qui favorise leur inclusion dans la société d’accueil. Avec Singa et CartONG, nous avons organisé deux mapathons spéciaux Cartes d’ici et d’ailleurs.

La Cabale à la Noix, le groupe local de Wikimédien·ne·s, organise aussi des ateliers. Nous faisons parfois cause commune, comme pour l’atelier sur les cartes dynamiques dans Wikipédia. Puisque plusieurs contributeurs sont actifs dans les deux groupes, cela facilite les choses.

Activités de l’année

Les activités du groupe se découpent grosso-modo en trois catégories : les ateliers mensuels, organisés par le groupe local à la Turbine.coop, les activités « exceptionnelles » du groupe, et la participation à des gros événements tiers.

Les ateliers mensuels

Les ateliers mensuels sont importants pour répartir l’activité tout au long de l’année. Nous essayons de planifier les dates un semestre à l’avance avec la Turbine.coop. C’est important pour rendre la communication efficace, et pour garder un rythme régulier (le lundi sauf exception). Ça permet aussi de donner un rendez-vous « proche » aux personnes qui nous contactent à titre exceptionnel. Chaque atelier est marqué avec un thème fixé, en équilibrant les publics ciblés (débutants, aguerris, tout le monde). Dans le groupe, Jérôme coordonne les ateliers réguliers.

Saison 2018-2019

Les événements tiers

Par ailleurs, nous participons souvent à des événements, plus ou moins gros, organisés par des tiers. Ça permet de faire connaître OpenStreetMap et le groupe local à des publics différents et c’est une bonne occasion de brassage et parfois de confrontations culturelles. Paul et Guillaume coordonnent les participations aux événements tiers.

Grenoble est en effet une ville assez active dans le domaine, et on a souvent l’embarras du choix ! Grâce au partenariat avec La Turbine, nous sommes parfois impliqués bien en amont. Nous pouvons ainsi proposer une présence particulière d’OSM, généralement sous la forme d’une conférence ou d’un stand. Nous n’avons pas pu participer à tout… La saison 2018-2019 a été particulièrement chargée en événements exceptionnels, d’ambiances très variées.

Saison 2018-2019

La participation à des événements tiers nous sort de notre routine de groupe. Elle nous permet surtout de nouer quelques contacts bienvenus, et notamment de « recruter » des intervenants pour des ateliers ultérieurs.

Les mapathons Missing Maps

Les mapathons Missing Maps sont un cas particulier d’événements tiers. Le groupe local n’en organise pas, mais deux associations amies le font : CartONG et l’Âge d’Or (cf. Collaborations). Là encore, 2018-2019 a été une saison faste : CartONG en a organisé cinq à La Péniche/Turbine en soirée, et l’Âge d’Or deux, sur des modalités plus originales (en journée, dans des maisons de quartier ou en « intergénérationnel »).

Nous sommes « partenaires » de ces événements, même si parfois c’est juste pour prêter le kakemono et faire la promotion d’OpenStreetMap ! Souvent des membres de notre groupe local sont présent·e·s, et dans tous les cas, ça permet la vulgarisation d’OpenStreetMap auprès de publics qu’on ne touche pas habituellement.

Les activités exceptionnelles du groupe local

Ce sont les actions du groupe organisées hors des ateliers réguliers. Cette année, il y a eu tellement d’événements tiers qu’on n’a pas eu beaucoup d’énergie pour en organiser plus… à l’exception notable de la Cartopartie au CHU, le samedi 22 juin. Consultez le compte-rendu détaillé que Paul lui a consacré, ainsi que celui d’Albin.