georchestra

S'abonner à flux georchestra
geOrchestra est une Infrastructure de Données Spatiales (IDS). Elle délivre des services d'information géographique à ses usagers. Ils permettent de rechercher des données dans un catalogue, de les visualiser, combiner, traiter, référencer, interroger ou télécharger. 2014-04-15T11:05:52+02:00 contributeurs libres georchestra
Mis à jour : il y a 58 min 57 sec

geocom2014 : inscriptions ouvertes

mar 15 avr 2014 - 12:51

Les inscriptions au geocom sont ouvertes ! Le CRAIG qui organise l'événement a publié une annonce et mis en ligne un formulaire d'inscription.

Nous vous remercions de vous inscrire au plus vite pour aider à l'organisation logistique de l'événement.

geocom2014 - Clermont-Ferrand, France - june 19/20 2014

dim 13 avr 2014 - 10:40

Cette note rapide pour vous annoncer le GeoCom 2014, rencontre de la communauté geOrchestra, à Clermont-Ferrand, France, les 19 et 20 juin.

Aidez nous à créer la meilleure conférence geOrchestra, en choisissant les sujets qui vous intéressent le plus : http://framadate.org/7s9f54w6ajppjjs9. Les 8 sujets les plus choisis seront retenus pour créer le programme définitif (avant la fin du mois).

Vous souhaiteriez soumettre une autre proposition de présentation ? N'hésitez pas, il n'est pas trop tard pour cela : psc at georchestra dot org.

As you may know, the geOrchestra users & developers conference is coming very soon now ! We are very grateful to the CRAIG (Centre Régional Auvergnat de l'Information Géographique) for hosting the conference, which will take place in Clermont-Ferrand, France, on June the 19th and 20th.

Please help us create the best geOrchestra event : pick the talks you'd like to attend ! You can make your say here: http://framadate.org/ge61u7wm8hz3yk7w

The 8 talks which will receive the more votes will be chosen, so that we can release the program before the end of the month.

Want to submit your own talk ? It's not too late, please contact us : psc at georchestra dot org.

geOrchestra 14.01

mar 4 fév 2014 - 10:21

The geOrchestra community are pleased to announce the immediate release of version 14.01. Since the June 2013 release 151 evolutions took place, emphasising on stability, analysis, and data sharing.

This release was once again achieved by the community of users. They are spotted on the demo site, which opens on a global map of the geOrchestra community members. How about paying them a visit?!

Features

geOrchestra 14.01 includes the following new features amongst the 35 improvements and 116 issues addressed processed. As shown by Ohloh the project has seen a sustained activity since the last release.

Multilayer querying

A multilayer querying mode was added to the main toolbar. This mode enables map querying and returns the outcomes as a table for each layer displayed. Simple and multicriteria queries remain available through the layers' dedicated menus.

Extractor addon

Makes direct download of all the data currently displayed possible without moving to the extractor's user interface. The user state their coordinate system, output format, raster resolution where applicable, email address to send the data to, and geographical extent. Separate download for each dataset remains an option with the layer's "action" menu. As a reminder the extractor module is designed to organise and download the data from the geOrchestra SDI or third party services on-demand.

This functionality is an optional addon users need to activate in their profile prior to using it.

Persistence of OGC documents

Users' compositions: Web Map Context (map composition) and Styled Layer Descriptor (data symbolisation) are stored in a database. Each document has its unique URL, visit counter, and reference to its creator.

Menu "Share"

A new "Share this map" action illustrates the pertinence of OGC documents' persistence:

A map may be

Thus from a single map one can design as many consumption modes as they wish: from a basic viewer to the specialist's application.

Lightweight viewer

A lightweight viewer powered by Openlayers3 and jQuery mobile was tuned for the occasion. It interacts with the "Share map" action to forward a map context on a mobile phone or tablet PC. The lightweight viewer queries the capabilities to join a map its legend, titles and data description, product credits, and keeps a link to metadata. One can still switch back to geOrchestra's default viewer for a change in map composition and thematic data analysis. The lightweight viewer is available in English, French, Spanish, and Russian.

Data editor

GeoServer is one of the few OGC service providers offering a fairly complete data service (WFS 2.0). Every vector data delivered by GeoServer is remotely editable to whom is granted permission. This capability was previously exploited through QGIS or a dedicated geOrchestra application.The use of two applications to view and edit data made the editing process complicated.

The viewer in geOrchestra now includes distant editing for all vector data. Whence a piece of data is toggled to editing objects are selected on-the-fly. One click makes the editing form active. Geometry and attributes may then be modified. Each modification is immediately propagated onto the map with its current style.

Layer order

The viewer accounts for opacity as stated by WMS services. Layers deemed 'opaque' (i.e. covering) are placed in the background with a progressive zoom adapted to basemaps. Attributary data are displayed foreground without a zoom effect.

OpenLS location

In addition to GeoNames location (via geonames.org which now requires a registration) and Referential (on existing WFS layers) previously available a new addon now provides search through the OpenLS service (for compatibility with other SDIs as France's IGN GeoPortail). We are now looking for freely available worldwide OpenLS services to power the default geOrchestra configuration.

Managing permissions

GeoFence is an advanced permission manager for GeoServer. GeoFences makes the fine-tuning of data access and permission possible by setting layer-specific geographical and attributal criteria as well as by user or group.

Security

ArcGIS clients are detected and are attributed a specific authentication filter to grant access to protected data

The embedded GeoWebCache tile engine does security checks on the underlying GeoServer WMS providers. WMS-C, TMS and WMTS layers are now protected though GeoServer or GeoFence permissions.

Notice to admins

Prior to upgrading, please read release notes. Please note the geOrchestra databases were reorganised: every module now store their data in a single PostgreSQL base segmented into schemas. However the admins keep the option to spread the data over several bases.

On the community's side SDIs in action

We are delighted to introduce you the SDIs which went online since last release:

geOcom 2014

Following the success of the 2013 edition, we hope to share with you all these novelties and together discuss the forthcoming ones at geOcom 2014, which is expected to be organised in May or June.

Special notice

Finally we would like to thank team géoSAS from INRA+agrocampus Ouest for their enduring participation in the geOrchestra community. This research team was awarded in October 2013, the second prize of visualisation in geomatics at the International Festival of Geography, Saint-Dié-des-Vosges, France, for addon Watershed (a dynamic catchment delineation using OGC Web Processing Service) powered by geOrchestra.

example: 109 watersheds processed from an outlet layer

The addon and its service are in production, SDI GéoBretagne uses it on a daily basis (viewer > tools> manage tools). This contribution from the GéoSAS team completely relies on the philosophy an architecture choices which keep the community moving forward and make geOrchestra a free, open, interoperable, and cutting-edge SDI.

geOrchestra 14.01

lun 3 fév 2014 - 12:42

La communauté geOrchestra est heureuse de vous annoncer la sortie immédiate de la version 14.01. Depuis la version de juin 2013, 151 évolutions mettent l'accent sur la stabilité, l'analyse et le partage des données.

Cette nouvelle version est encore une fois le fruit de la communauté des utilisateurs. Le site de démonstration s'ouvre sur une carte des acteurs de la communauté geOrchestra. Rendez-leur visite !

Nouveautés

geOrchestra 14.01 comprend les nouveautés suivantes parmi les 35 améliorations et 116 corrections traitées. L'activité a été soutenue depuis la dernière version, comme en témoigne la revue du projet par Ohloh.

Interrogation multi-couches

Le mode d'interrogation multi-couches a été ajouté à la barre d'outils principale. Ce mode interroge la carte en un point et retourne les résultats pour toutes les données affichées sous la forme de plusieurs tableaux. L'interrogation ponctuelle ou multicritère de chaque donnée reste possible via le menu propre à chaque couche.

Addon extracteur

Il permet le téléchargement direct de toutes les données visibles sur la carte, sans passer par l’interface de l’extracteur. L'utilisateur précise le système de projection, le format de sortie, la résolution pour les rasters, son adresse mail pour recevoir le résultat, et enfin l'emprise de découpage. L'extraction séparée de chaque donnée reste possible via le menu "action" de chaque couche. Pour rappel, le module extracteur a pour mission de programmer le téléchargement à la demande de données provenant de la plateforme geOrchestra ou de services tiers.

Cette fonction est un "addon" optionnel que chaque utilisateur doit activer dans son profil avant de l'utiliser.

Persistance des documents OGC

Les compositions utilisateur : Web Map Context (compositions de carte) et Styled Layer Descriptor (symbolisation des données) sont conservées en base de données. Chaque document possède une adresse unique, un compteur de visites et une référence à l'utilisateur qui l'a créé.

Menu partager

La nouvelle action "partagez cette carte" illustre l'intérêt de la persistance des documents OGC :

Pour une même carte initiale, on peut donc créer autant de modes de consommation que souhaité : du visualiseur rudimentaire à l'application métier.

Visualiseur léger

Un visualiseur léger propulsé par OpenLayers3 et jQuery mobile a été adapté pour l'occasion. Il interagit avec l’action “partager cette carte” pour transmettre le contexte de carte sur un téléphone ou une tablette. Le visualiseur léger interroge les capacités pour accompagner la carte de sa légende, des titres et description de données, les crédits producteur, et il conserve le lien vers les métadonnées. Le retour vers le visualiseur geOrchestra est toujours possible pour modifier la composition de la carte et l’analyse thématique des données. Le visualiseur léger sviewer est disponible en anglais, français, espagnol et russe.

Editeur de données

GeoServer est l’un des rares fournisseurs de services OGC à proposer un service de données très complet (WFS 2.0). Toute donnée vecteur délivrée par GeoServer est éditable à distance pour qui en a la permission. Cette capacité était exploitée via QGIS ou par une application geOrchestra dédiée. L'usage de deux applications pour voir et éditer les données complique le processus de modification.

Le visualiseur geOrchestra intègre dorénavant l’édition distante de toutes les données vecteur. Lorsqu’une donnée est basculée en mode édition, les objets sont sélectionnés au survol. Un clic active le formulaire de modification. Géométrie et attributs peuvent être modifiés. Chaque modification a un effet immédiat sur la carte avec la symbolisation courante de la donnée.

Ordre des couches

Le visualiseur prend en compte l’opacité signalée par les services WMS. Les couches signalées 'opaque' (c'est à dire couvrantes) sont placées en dessous avec un effet de zoom progressif adapté aux fonds de plan. Les données attributaires sont placées au dessus sans effet de zoom.

Localisation OpenLS

En sus de la localisation GeoNames (via geonames.org qui nécessite maintenant une inscription) et Référentiel (sur couches WFS existantes) déjà présents, un nouvel addon fournit la recherche par service OpenLS compatible GeoPortail IGN. Nous recherchons des services OpenLS mondiaux pour équiper la configuration geOrchestra par défaut.

gestion des droits

GeoFence est un gestionnaire avancé d’autorisations pour GeoServer. Il permet de gérer très finement les droits d'accès aux données : par critères géographiques et attributaires spécifiques pour chaque couche, ou pour chaque utilisateur ou groupe d’utilisateurs.

sécurité

Les clients ArcGIS sont détectés et un filtre d’authentification spécifique leur est attribué pour permettre l’accès aux données protégées.

Le tuileur intégré à GeoServer hérite des permissions GeoServer ou GeoFence. Les couches servies par WMS-C, WMTS et TMS sont donc automatiquement sécurisées via les permissions placées sur les couches source.

pour les administrateurs

Avant de migrer, lisez les notes de version. Notez que les bases geOrchestra ont été réorganisées : tous les modules stockent désormais leurs données dans une unique base PostgreSQL, segmentée par des schémas. L’'administrateur conserve la capacité de répartir les données sur plusieurs bases.

Du côté de la communauté plateformes en action

Depuis la dernière release, nous sommes heureux de vous présenter :

geocom 2014

Après le succès de l'édition 2013, nous espérons vous présenter toutes ces nouveautés, et discuter ensemble de celles à venir, lors du geOcom 2014 qui devrait avoir lieu vers mai / juin.

mention spéciale

Pour finir, nous souhaitons remercier l'équipe géoSAS de l’INRA+Agrocampus Ouest pour sa constante participation à la communauté geOrchestra. Cette équipe de recherche a obtenu en octobre 2013 le second prix de visualisation en géomatique du Festival International de la Géographie de Saint-Dié-des-Vosges pour l'addon Bassin Versant (calcul dynamique de contours de bassin versant par OGC Web Processing Service) développé avec geOrchestra.

exemple : calcul de 109 bassins versants issus d'une couche de points exutoires

L’addon et son service sont en production, l’IDS GéoBretagne l’utilise quotidiennement (visualiseur > outils> gérer les outils). Cette contribution de l'équipe GéoSAS repose entièrement sur la philosophie et les choix d’architecture qui animent la communauté et font de geOrchestra une IDS libre, ouverte, interopérable et innovante.

geOrchestra 13.09 !

mer 2 oct 2013 - 10:13

Le comité de pilotage geOrchestra est heureux de vous annoncer la sortie de geOrchestra 13.09. Cette sixième version millésimée apporte de nombreuses nouveautés, améliorations et corrections. La version 13.09 geOrchestra est en démonstration sur http://sdi.georchestra.org/.

The Project Steering Committee of geOrchestra is proud to announce the release of geOrchestra 13.09. In this sixth release you will find a number of new features, improvements and corrections. geOrchestra 13.09 is available at http://sdi.georchestra.org/.

El comite director de geOrchestra tiene el agrado de anunciar la salida de geOrchestra 13.09. Esta sexta versión brinda numerosas novedades y correcciones. La versión 13.09 geOrchestra esta en demostración sobre http://sdi.georchestra.org/.

Spanish & English translations in this same post

Cette version majeure a été supportée par les projets GeoPicardie, PIGMA, CIGALsace, GeoBretagne et CRAIG. Merci également à tous les contributeurs, testeurs, traducteurs de la communauté geOrchestra. A noter que la communauté ne travaille pas que sur le noyau logiciel : propositions d'addons, entraide sur les listes, événement GeoCom et enseignement font partie du paysage.

geOrchestra maintient sont objectif de suivre de près les versions stables de GeoServer, GeoNetwork, OpenLayers. Ces projets connaissent un coup d'accélération remarquable, rendant la tâche hardue, mais cela ouvre des horizons intéressants : W3DS, CSS styling, WPS ...

Côté utilisateur

Les utilisateurs qui aiment dessiner sur leurs cartes apprécieront le nouveau module d'annotation : il permet de tracer des formes géométriques, de placer des étiquettes, et d'en modifier le style. Pour finir, ces informations peuvent être exportées en KML.

Avec cette nouvelle version, les utilisateurs pourront également superposer directement des fichiers Shapefile, MIF/MID, GML ou KML, voire TAB et GPX, chargés depuis leur navigateur.

Le module d'impression sait consommer l'ensemble de ces couches et produit désormais un fichier PDF plus conforme à ce qui est visible à l'écran.

Pour apprivoiser les catalogues volumineux, l'explorateur de données du visualiseur est équipée d'un petit analyseur de syntaxe : @producteur va rechercher les données chez un producteur, #motclef sélectionne les données liées à un mot-clef, -exclure filtre les fiches comprenant le mot "exclure"... Cette syntaxe est facile à apprivoiser et la pertinence des résultats s'en trouve grandement améliorée.

Pour faciliter l'échange de cartes, les fichiers de contextes (Web Map Contexts ou OWS Context) peuvent être lus même s'ils ont été sauvegardés dans une projection différente, et la durée de validité des permaliens est affichée.

Les remarques de la communauté ont permis d'améliorer l'ergonomie. Exemple : le bouton "appliquer" sur l'éditeur de styles (SLD) en fait un vrai outil interactif : on peut tester visuellement le résultat sans quitter l'interface de contrôle.

Côté administrateur

Le nouveau module ldapadmin permet, côté frontend, l'auto-enregistrement des utilisateurs (éventuellement avec modération) et la récupération de mot de passe. Côté backend, le module offre une interface complète de gestion des utilisateurs et des groupes dans le navigateur. Un profil d'administrateur de structure déconcentre l'inscription des utilisateurs pour une structure donnée, et donc la délivrance des droits sur les outils et les données.

GeoNetwork a reçu beaucoup de correctifs pour stabiliser l'importante évolution de la version précédente.

Côté normes et interopérabilité

Tant côté client que serveur, WMS 1.3.0, WFS 2.0 et CSW 2.0.2 deviennent la norme, avec toujours la possibilité d'exploiter WMS 1.1.1 et WFS 1.0 pour les services qui ne sont pas compatibles avec des versions plus élevées.

Le standard WMTS a fait son apparition dans le visualiseur et le module d'impression, ce qui offre notamment la possibilité d'accélérer le rendu des cartes, mais également d'accéder aux couches du GeoPortail IGN.

L'extraction de données permet désormais la récupération des métadonnées liées dans l'archive à télécharger. De plus les extractions vers KML, TIF+TFW/TAB ont été ajoutées. L'authentification depuis les clients lourds a été améliorée.

Côté réutilisation

L'effort de traduction se poursuit : tous les développements autour de geOrchestra doivent permettre l'internationalisation. Des non-développeurs ont apporté leur contribution (cf traduction en Russe du visualiseur), qu'ils en soient ici remerciés !

Enfin, des variables globales supplémentaires, telles que le nom de plateforme ou le mail de l'administrateur, permettent de centraliser davantage la configuration tout en conservant des modules séparés.

Consultez les notes de version pour avoir connaissance de l'ensemble des évolutions et les instructions de mise à jour.

Côté communauté

Comme toujours, le code source est en accès libre ainsi que le bugtracker et toutes les branches des contributeurs. Le code hors dépendances externes est analysé périodiquement par Ohloh . La communauté est en bonne santé !

=======================================================================

geOrchestra in english

This major release was made thanks to the support of the following projects : GeoPicardie, PIGMA, CIGALsace, GeoBretagne and CRAIG. Thanks go as well to all the contributors, testers, translators of the geOrchestra community. Indeed it is worth noting our community is not only working on the core software components but also by proposing addons, offering help and support on our mailing lists, organising geOrchestra-oriented events (as GeoCom) and trainings.

geOrchestra hold their commitment to sticking to GeoServer, Geonetwork, Openlayers, stable releases. These projects are progressing at an accelerated pace, making our task uneasy, but we are stimulated by the interesting perspectives emerging: W3DS, CSS styling, WPS ...

On the user's side

Those who like to draw sketches on maps will enjoy the new annotation module: one can draw geometries, place labels and tune their styling. This information can then be exported in KML. In geOrchestra 13.09 users will also have the ability to display their own files (Shapefile, MIF/MID, GML, KML, even TAB and GPX) in their own browser. The printing module can now deal with all the layers and create a PDF file which is more faithful to what the browser diplays.

Designed to tame the bulkiest catalogs, the viewer's data explorer was fitted with a simple syntax analyser: @producer fetches a producer's data, #keyword gets those data linked to a keyword, -exclude filters out files containing the word "exclude", etc. We believe this syntax is easy to be accustomed with, and the pertinence of search results gets greatly improved.

As an improvement to map interchange, context files (Web Map Context and OWS Context) can now be used even if saved in a different projection, and the validity of permalinks is now displayed.

Feedbacks from the community helped us improve ergonomy. E.g.: the new "apply" button on the style editor (SLD) makes it truly interactive as one can now visually test the result without closing the control window.

On the administration's side

A new ldapadmin module makes it possible for users on the front end to self register (with or without a moderation) and retrieve passwords. On the back end the module now offers a complete user- and group-management interface from the browser. A structure manager profile severs the link between user registration and structure, hence allowing a flexible attribution of permissions on tools and data.

Geonetwork underwent lots of updates to stabilise the significant evolution from the previous version.

On the standard and interoperability side

Both on the client and server side WMS 1.3.0, WFS 2.0 and CSW 2.0.2 are now the norm, still with the possibility of exploiting WMS 1.1.1 and WFS 1.0 for those services which don't support more recent versions. The WMTS standard makes its way to the viewer and the printing module, speeding up map rendering, but also access IGN's GeoPortal layers. Data extraction now comes with the associated metadata in the downloadable archive. Moreover extraction options to KML, TIF+TFW/TAB formats were added. Authentication from heavy clients was also improved.

On reusablity

The translation effort is going on: all the geOrchestra-related developments must allow internationalisation. Non-developers have brought their stone (e.g. the new Russian version for the viewer), let them be thanked for their contribution!

At last, additionnal global variables as a platform name or admin mail allow a more centralised configuration, as well as keeping separate modules.

For more on evolutions and update instructions, please refer to the version notes.

On the community side

As usual the sources are on free access with the bugtracker and all contributors' branches. The code (save external dependencies) is periodically analysed by Ohloh. The geOrchestra community is well and thriving!

=======================================================================

geOrchestra al español

Esta versión mayor fue sostenida por los proyectos GeoPicardie, PIGMA, CIGALsace, GeoBretagne y CRAIG. Gracias igualmente a todos l@s contribuidores, probadores y traductores de la comunidad geOrchestra. Se debe notar que la comunidad no solo trabaja sobre el núcleo de software: propuestas de addons, ayuda sobre las listas, evento GeoCom y enseñanza forman parte del paisaje.

geOrchestra mantiene su objetivo de seguir de cerca las versiones estables de GeoServer, GeoNetwork, OpenLayers. Estos proyectos conocen una acceleración destacable, aumentando el desafio, pero abriendo horizontes interesantes: W3DS, CSS styling, WPS...

Lado usuario

Los usuarios que gustan dibujar sobre sus mapas disfrutarán el nuevo módulo de anotación: permite trazar formas geometricas, añadir etiquetas y modificar el estilo. Cabe resaltar que estas informaciones pueden ser exportadas en KML.

Con esta nueva versión, los usuarios podrán también superponer directamente archivos Shapefile, MIF/MID, GML o KML, y hasta TAB y GPX, cargados desde su navegador.

El módulo de impresión sabe consumir todos los tipos de capas y produce ahora un archivo PDF más conforme a lo que se ve en la pantalla.

Para familiarizarse con los catálogos voluminosos, el explorador de datos del visualizador esta dotado de un pequeño analizador de sintaxis: @productor busca los datos de este productor, #palabraclave selecciona los datos ligados a esta palabra-clave, -excluir filtra las fichas que contienen la palabra "excluir"... Esta sintaxis es fácil de aprender y la pertinencia de los resultados se encuentra altamente mejorada.

Para facilitar el intercambio de mapas, los archivos de contextos (Web Map Contexts y OWS Context) pueden ser leidos aún si han sido guardados en una proyección diferente, y la duración de validez de los permalinks esta escrita.

Las observaciones de la comunidad han permitido mejorar la ergonomía. Por ejemplo, el botón "aplicar" sobre el editor de estilos (SLD) lo vuelve en una verdadera herramienta interactiva: podemos probar visualmente el resultado sin salir de la interfaz de control.

Lado administrador

El nuevo módulo ldapadmin permite, del lado frontend, el auto-registro de usuarios (eventualmente con moderación) y la recuperación de la clave. Del lado backend, el módulo ofrece una interfaz completa de gestión de usuarios y de grupos en el navegador. Un nuevo perfil de administrador de organización delega la inscripción de usuarios en una estructura, y entonces la otorgación de derechos sobre las herramientas y los datos.

GeoNetwork recibió numerosos correctivos para estabilizar la importante evolución de la versión anterior.

Lado de estándares e interoperabilidad

Que sea del lado cliente o del lado servidor, WMS 1.3.0, WFS 2.0 y CSW 2.0.2 llegan a ser las versiones por omisión, y queda la posibilidad de explotar WMS 1.1.1 t WFS 1.0 para los servicios que no son compatibles con versiones más elevadas.

El estándar WMTS hace su aparición en el visualizador y el módulo de impresión, lo que ofrece en particular la posibilidad de acelerar el cargamento de los mapas, pero también de acceder a las capas del GeoPortail IGN de Francia.

La extracción de datos permite ahora la recuperación de los metadatos correspondientes en el archivo para descargar. Además las extracciones hacía KML, TIF+TFW/TAB han sido añadidas. La autenticación desde los clientes pesados ha sido mejorada.

Lado reutilización

El esfuerzo de traducción sigue: todos los desarrollos alrededor de geOrchestra deben permitir la internacionalización. No-desarrolladores han aportado su contribución (ver la traducción en ruso del visualizador), ¡gracias a ellos!

Finalmente, variables globales addicionales, tales como el nombre de la plataforma, permiten centralizar más la configuración, pero conservando módulos separados.

Consultar las notas de versión para tomar conocimiento de todas las evoluciones e instrucciones de actualización.

Lado comunidad

Como siempre, el código fuente esta en acceso libre con el bugtracker y todas las ramas de los contribuidores. El código, sin dependencias externas, esta analizado periodicamente por Ohloh . ¡La comunidad esta en buen camino!

=======================================================================

Sorry, no russian translation for this post, just this.

community meeting georchestra : merci à tous

ven 31 mai 2013 - 11:52

Le geOrchestra Community Meeting s'est parfaitement déroulé les 29 et 30 mai. Grâce à l'appui de l'Agrocampus Ouest et au concours de tous les présentateurs, avec une expérimentation vidéo live/réseau social en simultané Rennes-Strasbourg-Amiens-La Paz, ce coup d'essai pour la communauté a été riche en découvertes, échanges et constructions. La roadmap geOrchestra a été établie. Le PSC publiera prochainement les actes et les présentations sur le blog.

Un grand merci aux participants parfois venus de loin avec leur sac à dos et leur envie de contribuer ! Et à la prochaine.

georchestra community meeting 2013, 29-30 mai, Rennes

dim 24 mar 2013 - 16:12

Le project steering committee geOrchestra est heureux de vous inviter au premier geOrchestra Community Meeting qui se tiendra les 29 et 30 mai à l'Agrocampus de Rennes, France.

Le project steering committee geOrchestra est heureux de vous inviter au premier geOrchestra Community Meeting qui se tiendra les 29 et 30 mai à l'Agrocampus de Rennes, France. Restez à l'écoute pour le lieu, le programme, les facilités, l'inscription.

new demo site sdi.georchestra.org

mer 20 fév 2013 - 9:47

We have a dedicated demo site !

http://sdi.georchestra.org/ will publish modules builds on a regular basis to review and test the new features. We are using continuous integration with Jenkins to maintain a local repository, to build and deploy the modules and to perform scheduled tasks. The 8-cores server is operated by the PSC members.

We also plan to publish nice datasets through sdi.georchestra.org. We already published the NASA SRTM DEM and the beautiful night 2012 dataset. You can easily have a look on these datas with the new "predefined contexts" feature on the demo.

we hope that sdi.georchestra.org will be a full scale spatial data infrastructure with open datas and usable webservices.

Nous avons un site dédié pour les démos !

http://sdi.georchestra.org/ publiera les modules selon un calendrier régulier afin de tester et évaluer les nouvelles fonctionnalités. Nous utilisons une intégration continue avec Jenkins pour to maintenir un dépôt local des sources, maintain a local repository, pour construire et déployer les modules et pour programmer des tâches. Le serveur à 8 coeurs est opéré par les membres du PSC.

Sur sdi.georchestra.org nous allons aussi publier des jeux de données remarquables. Le modèle numérique de terrain NASA SRTM et le très beau jeu de données "terre vue de nuit 2012" sont déjà présents. Vous pouvez les découvrir facilement sur la démo grâce à la nouvelle fonctionnalité "contextes prédéfinis".

Nous espérons que sdi.georchestra.org elle deviendra une infrastructure de données spatiale complète et utilisée pour les données libres qu'elle exposera.

geOrchestra 12.11 Bolivia is out

dim 16 déc 2012 - 14:07

All,

The PSC is pleased to announce the release of geOrchestra 12.11 (aka 'Bolivia' ) with 11 bugs fixed and 21 improvements since the previous one. This release will receive bug fixes until the next stable one will be out, which is planned for the end of February. This release was mainly supported by the geOrchestra community. Thanks to all contributors !

BTW, we've got a new logo :

Major improvements :

Bug fixes :

  • feature deselection bug in editor,
  • incorrect zoom level on WMC restored,
  • SLD restored with WMC,

More details here : http://applis-bretagne.fr/redmine/versions/show/96 Feel free to download, install and report problems on the georchestra@googlegroups.com list. Download link is https://github.com/georchestra/georchestra/archive/12.11.tar.gz

Le PSC est heureux d'annoncer la sortie de geOrchestra 12.11 (surnommée 'Bolivia') avec 11 bugs corrigés et 21 améliorations depuis la version précédente. Cette version recevra des corrections de bugs jusqu'à ce que la suivante soit publiée, ce qui est programmé pour fin Février. Cette version a été en grande partie supportée par la communauté geOrchestra. Merci à tous les contributeurs.

Améliorations majeures :

  • utilisation de git pour faciliter les contributions. Github héberge maintenant l'arbre des sources de geOrchestra (https://github.com/georchestra/georchestra/)
  • le visualiseur, l'extracteur et le catalogue simplifié supportent l'internationalisation, et sont traduits en français, espagnol et anglais (kudos à l'équipe GeoBolivia)
  • fonction permalien sur le visualiseur cartographique,
  • un profil unique template pour exemple,
  • un README par module (le point central est https://github.com/georchestra/georchestra/blob/master/README.md),

Corrections de bugs :

  • bug désélection d'objets dans l'éditeur,
  • niveau de zoom incorrect sur restauration WMC,
  • restauration des SLD dans un WMC,

D'autres détails ici : http://applis-bretagne.fr/redmine/versions/show/96 N'hésitez pas à télécharger, installer et rapporter les problèmes sur la liste georchestra@googlegroups.com. Le lien de téléchargement est https://github.com/georchestra/georchestra/archive/12.11.tar.gz

El PSC tiene el agrado de anunciar la salida de geOrchestra 12.11 (nombrada 'Bolivia') con 11 bugs corregidos y 21 mejoras desde la versión anterior. Esta versión recibirá correcciones de bugs hasta que la siguiente sea publicada, lo que esta programado para fines de febrero. Esta versión fue mayormente soportada por la comunidad geOrchestra. Gracias a todos los contribuidores.

Mejoras mayores:

  • uso de git para facilitar las contribuciones. Github ya aloja el arbol de código fuente de geOrchestra (https://github.com/georchestra/georchestra/)
  • el visualizador, el extractor y el catálogo simplificado soportan la internacionalización y son traducidos al francés, castellano e inglés (kudos al equipo GeoBolivia).
  • función permalink sobre el visualizador cartográfico,
  • un perfil único "template" para servir de ejemplo,
  • un README por módulo (el punto central es https://github.com/georchestra/georchestra/blob/master/README.md),

Correcciones de bugs:

  • bug de deselección de objetos en el editor,
  • nivel de zoom incorrecto a la restauración de un contexto WMC,
  • restauración de estilos SLD en un contexto WMS,

Más detalles aquí: http://applis-bretagne.fr/redmine/versions/show/96 No duden en descargar, instalar y reportar los problemas sobre la lista georchestra@googlegroups.com. El vínculo de descarga es https://github.com/georchestra/georchestra/archive/12.11.tar.gz

geOrchestra est sur GitHub

dim 14 oct 2012 - 15:11

Le projet geOrchestra est maintenant hébergé sur GitHub. Cette migration a mobilisé notre communauté. Comme cela a été démontré avec l'internationalisation des modules visualiseurs et extracteur, ce déménagement a pour vocation de faciliter les contributions.

Les sources ont été éclatées dans plusieurs dépôts rassemblés sous l'organisation geOrchestra. On y trouve :

  • le dépôt principal https://github.com/georchestra/georchestra à partir de laquelle on peut contruire l'ensemble du projet
  • les projets en rapport avec geOrchestra, qu'ils soient appelés lors du build principal ou qu'ils complètent l'IDS sans faire partie de son coeur

Les documentations, protocoles de déploiement, tests d'intégration continue, suivi de tickets sont en cours de mise à jour. Le dépôt subversion est conservé mais est placé en lecture seule; les nouvelles fonctionnalités seront dorénavant implémentées sur GitHub.

Merci à tous les georchestriens pour leur travail !

The geOrchestra project is now hosted on GitHub. This migration required a lot of work from our community. Following the internationalization of the viewer and extractor modules, this move will facilitate contributions.

Sources are splitted among several repositories under the geOrchestra organization :

Documentations, deployment protocols, continous integration tests, bugtracking are in the pipe. The subversion repository becomes readonly; new features will be developped on GitHub.

Thanks to all georchestrians for their work !

zoom sur l'explorateur de catalogue

mar 12 juin 2012 - 12:09
Le visualiseur geOrchestra permet la consultation du catalogue de la plate-forme selon des arbres de mots-clefs ou des listes de données extraites des capacités de services. Ces interfaces sont appréciées des spécialistes qui maîtrisent ces notions, et c'est là leur principal défaut : il faut savoir à l'avance où chercher pour trouver. Des utilisateurs ont souhaités une interface plus intuitive. L'explorateur de catalogues est né de ce besoin.


Son cheminement :
  • on choisit éventuellement un catalogue parmi ceux proposés dans le menu déroulant. Cette liste limitée est pilotée par la configuration js du visualiseur.
  • on tape sa requête, on lance la recherche, on clique sur les lots pour les placer en surbrillance et les mettre dans la pile de chargement. Le bouton ajouter présente le nombre de lots sélectionnés pour ajout. On ajoute les lots sélectionnés à la carte, mais - contrairement à l'ancienne interface), la fenêtre est toujours là, permet d'effectuer une nouvelle recherche, ou éventuellement d'utiliser les autres onglets (thésaurus, services WMS et WFS) pour d'autres modes de recherche jusqu'à obtention de toutes les couches souhaitées
  • présent sur chaque lot, le lien plus... pointe vers la métadonnée d'origine que l'on peut donc consulter avant chargement de la donnée

Les retours sont très positifs : découverte améliorée, gain de temps, ouverture vers d'autres catalogues que celui de la plate-forme.

Si un travail supplémentaire reste nécessaire pour exploiter toutes les subtilités de CSW et améliorer la pertinence des résultats, cet explorateur de couches est une avancée intéressante qui montre bien l'intérêt des services de découverte INSPIRE.

Réalisation CampToCamp dans le cadre de GéoBretagne






GitHub : on y vient

mar 12 juin 2012 - 9:19


Le projet geOrchestra teste
actuellement GitHub
avec pour objectif d'en faire le futur dépôt de
sources. Ce transfert est motivé par le haut niveau de service et la richesse
fonctionnelle de GitHub, et par le protocole git qui facilite beaucoup les
contributions. Attention, les développements sont toujours effectués sur le
dépôt subversion
et le code sur GitHub n'est encore qu'une copie. Les
dépôts suivants ont été ouverts :



* https://github.com/georchestra/georchestra
qui propose une copie de trunk

* https://github.com/georchestra/geonetwork
qui propose l'adaptation de GeoNetwork utilisé dans geOrchestra

* https://github.com/georchestra/contribs
qui reçoit les contributions externes à geOrchestra. Contributions non
supportées par le projet, mais susceptibles de le rejoindre après revue et
acceptation

* https://github.com/georchestra/mapfishapp-i18n
qui reçoit l'effort communautaire d'internationalisation du visualiseur



Les submodules sont référencés avec le protocole http. Le rapatriement
initial est sensiblement plus lent comparé au protocole git, mais cela
permet de récupérer les sources derrière un proxy ou un pare-feu.



Le passage définitif à GitHub pourra survenir lorsque les protocoles de
déploiement et la documentation prendront ce nouveau protocole en compte.



GeoServer 2.1.4 est sorti

jeu 7 juin 2012 - 21:00


Le blog GeoServer annonce la sortie de la 2.1.4 le 04/06/2012 avec 46 tickets résolus. C'est principalement une version de maintenance, peu d'évolutions à signaler. On peut cependant noter le throttling de requêtes provenant d'une adresse IP, la mise à jour de l'emprise de couche via API REST, et le module d'authentification par clef unique qui peut fournir une solution d'authentification rudimentaire de système à système lorsque l'un d'eux ne sait pas fournir d'authentification basic.

Evidemment, les principales évolutions sont attendues dans la 2.2 avec le support natif cas, le support des projections WKT, le support WFS 2.0 (contrib IGN !), la pagination WFS, les WMS animés, et surtout les transformations qui transposent le monde du WPS dans celui du WMS au travers d'SLD.

Journée IG OpenData, 6 juin, Lyon

mer 30 mai 2012 - 13:40
LiberTIC, OGC France et AFIGEO organisent le 6 juin 2012 à Lyon une rencontre sur le thème géomatique+opendata. Un membre du PSC sera présent à l'atelier "architecture technique" pour témoigner sur les objectifs du projet geOrchestra et ses contributions à l'ouverture des données.
Voir le programme et l'inscription en ligne

OpenLayers : nouveaux effets zoom+apparition

ven 23 déc 2011 - 9:53
Déjà bien établis sur LeafLet et GMaps, les effets de zoom et d'apparition des tuiles sont en préparation pour OpenLayers. Eric Lemoine de camptocamp a publié cette expérimentation basée sur CSS3.

GeoServer 2.1.3 est dans les bacs

ven 23 déc 2011 - 9:39
Vu sur http://blog.geoserver.org/2011/12/21/geoserver-2-1-3-released/

GeoServer 2.1.3 est disponible au téléchargement. Il s'agit essentiellement d'une version de maintenance corrigeant des bugs, mais de nouvelles fonctions et améliorations s'y sont glissées. Pour geOrchestra, voici les changements notables et ce qu'ils peuvent apporter :
  • WMS cascadés : authentification BASIC (GEOS-4672) et timeout param (GEOS-4817) améliorent la stabilité des WMS cascadés. Ceci permet de relayer les services tiers en ajoutant les mécanismes de sécurité de geOrchestra.
  • améliorations du support INSPIRE : attribut vocabulary pour les mots-clefs (4658)
  • support des processus WPS asynchrones (4819) pour les recherches portant sur les calculs scientifiques

On rappelle aussi que GeoServer propose maintenant un réflecteur animator pectaculaire qui génère un GIF animé composé de cartes fabriquées à des pas de temps successifs (voir exemples de geosolutions).



GeoServer : traduction de la doc en français

sam 17 déc 2011 - 22:44
GeoServer dispose d'une interface graphique en français et d'un manuel utilisateur précis et détaillé, mais jusqu'alors non francisé. Les contributeurs geOrchestra ont bien entamé sa traduction française. Cette traduction vient d'être ajoutée aux sources de GeoServer. Retrouvez-la facilement grâce au lien figurant en marge droite de ce blog.

A propos d'interface francisée, vous pouvez voir en direct l'état d'avancement de la traduction grâce à transifex.net. Exemple pour l'interface WMS :




PIGMA : nouvelle plateforme / geOrchestra

sam 17 déc 2011 - 21:14
Le 15 décembre, PIGMA (Plateforme d'Information Géographique Mutualisée en Aquitaine) est entrée en service en version 2 avec un catalogue comportant plus de 1100 jeux de données. Reposant sur geOrchestra, l'IDS PIGMA en utilise tous les modules : catalogue, visualiseur, extracteur, serveur OGC. Ce projet a fortement contribué à la mise à jour des bibliothèques, aux corrections de bugs et à l'ajout de fonctionnalités :

  • l'interface cartographique est plus réactive, elle est utilisable sur des écrans tactiles
  • l'architecture repose sur GeoServer 2.1 : support WMS 1.3, WPS, extension INSPIRE
  • le visualiseur bénéficie d'un système de configuration JSON très soupe d'emploi
  • l'extracteur sait utiliser un buffer sur emprise, supporte ecw et jpeg2000
  • le processus de build a été entièrement revu de façon à pouvoir configurer l'ensemble des modules, les construire et les déployer en une seule opération
  • l'usage des données est monitoré avec précision
  • des contributions externes : un client catalogue simplifié, un outil qualité reposant sur CSW
Les développements réalisés dans le cadre de PIGMA donneront lieu à une version "taguée" de geOrchestra en janvier 2012.

OpenLayer Client Zoom : une solution pour les services tuilés

ven 21 oct 2011 - 17:30

Les résolutions fixes proposées par les services tuilés sont un obstacle à l'interopérabilité. Une solution se profile côté client dans OpenLayers.

Extrait traduit d'un article CampToCamp (voir le billet).

Jusqu'à aujourd'hui, OpenLayers ne permettait pas l'affichage d'une couche tuilée dans des résolutions non supportées par le service de tuilage de la couche. Si une carte était chargée à une résolution que le service de tuilage ne supportait pas, alors des tuiles non existantes étaient réclamées et des images cassées étaient affichées sur la carte.

A l'occasion dd'un contrat avec Swisstopo, Camptocamp a travaillé à faire évoluer cette situation pour rendre possible l'affichage de couches tuilées à des résolutions non supportées par le service de tuilage. La logique est simple: lorsque la carte est positionnée sur une résolution non supportée par le service de tuilage, OpenLayers réclame les tuiles de cette couche dans des résolutions moindres, et redimensionne la div de la couche en utilisant le facteur d'échelle resolution_moindre/resolution_carte.

Parfaire le patch a été une petite épreuve, mais il a été finalement fusionné avec la branche développement d'OpenLayers. Un exemple de cette fonctionnalité est disponible en ligne. Testez-le !

Merci à Swisstopo pour avoir financé ce travail. Et remerciements spéciaux à Andreas Hocevar pour son aide et support, et pour le patch “positionnement de tuile basé sur pourcentages" sur lequel ce travail est fondé.

Tablette de WMS

jeu 1 sep 2011 - 21:26

Non, geOrchestra n'a pas été porté sur mobile (mais ça vient). Cet écran présente la superposition d'un flux WMS (PLU, parcelles cadastrales) avec un fond bing maps, le tout sur une tablette Asus/Android. Ceci grâce à l'application Locus disponible sur l'android market en versions gratuite et pro. D'une stabilité remarquable et regorgeant de fonctions pratiques (openstreetmap offline, réalité augmentée, interface avec les logiciels de navigation...), Locus permet de belles démos d'interopérabilité.

Pages